Boostez vos performances commerciales grâce au configurateur d’espace 3D

Le célèbre adage « une image vaut mille mots » prend tout son sens dans le cadre de la configuration virtuelle 3D à des fins commerciales. Avec la nouvelle version de son configurateur d’espace 3D, Serious Factory offre un excellent outil d’aide à la vente pour les commerciaux et permet ainsi l’amélioration de l’expérience client. Un seul objectif : accélérer la prise de décision du client et améliorer les ventes.

Boostez vos performances commerciales grâce au configurateur d’espace 3D

Vers une généralisation de la 3D ?

Que ce soit dans le domaine du médical, de l’architecture ou de l’automobile, le recours à la 3D commence à se généraliser. Elle ouvre en effet de nouvelles perspectives dans le développement commercial des entreprises grâce à une meilleure virtualisation des espaces et des produits de l’entreprise.

Dans l’industrie automobile, le simulateur est par exemple utilisé afin d’optimiser l’ergonomie et la visibilité des véhicules. Il a pour vocation à limiter le nombre de prototypes physiques, mais ce n’est pas tout. Un configurateur d’espace peut également être utilisé afin de virtualiser des concessions intégrant les spécificités du constructeur (charte architecturale, modèles de véhicules…) et ainsi optimiser leur aménagement à l’échelle mondiale.

Un simulateur ou un configurateur s’avère donc particulièrement pertinent pour la reconstitution de divers environnements à des fins industrielles ou commerciales grâce au caractère immersif de la 3D.

Accélérez votre cycle de vente avec la configuration d’espace virtuel

La configuration virtuelle 3D permet de mieux personnaliser, visualiser et aménager des espaces ou des produits. En situation de vente, les configurateurs sont de puissants outils de présentation en contexte et agissent comme de véritables accélérateurs de prise de décision. Les clients peuvent par exemple visualiser directement le produit dans un environnement proche de la réalité et avoir des renseignements précis sur ce dernier (prix, normes associées ou type de support nécessaire à l’intégration, etc.).

La virtualisation permet d’encourager la décision d’achat grâce aux possibilités de personnalisation en fonction des spécifications clients. Les potentiels doutes, quelle que soit l’implication du client envers le produit, sont totalement levés avec la configuration d’espace virtuel.

Mindray, client chinois de Serious Factory et premier développeur de dispositifs médicaux dans le monde, a saisi cette opportunité : offrir à ses clients la souplesse de visualiser facilement les configurations de salles d’opération les plus adaptées. Le logiciel 3D Space Configurator™ offre ici aux commerciaux le moyen de recréer rapidement l’univers des clients et d’y intégrer toute leur gamme de produits en temps réel.

Profitez des avantages compétitifs de la virtualisation 3D

-    Une expérience de qualité pour l’utilisateur

-    Une amélioration de la qualité des échanges et des interactions en situation de vente grâce à l’immersion 3D

-    Une plus grande portée pour vos applications sur des emplacements et plateformes à distance (tablettes numériques, smartphones…)
-    Visualisation, manipulation, optimisation et visite en 3D, comme si vous y étiez…

Serious Factory poursuit son développement sur le marché des outils d’aide à la vente avec la nouvelle version de son configurateur d’espace 3D : 3DSC 1.5. Le leader des simulateurs immersifs proposent désormais des fonctionnalités qui rendront vos démonstrations encore plus performantes : lecture de scènes configurées pour partager les projets sur toutes les plateformes mobiles, génération semi-automatique de dessin technique, intégration de plans AutoCad® ou encore l’import d’objets 3D et création de catalogues accélérés.

N’hésitez pas à contacter notre équipe de spécialistes si vous souhaitez profiter de ces avantages.

Serious Factory annonce la disponibilité de 3D Space Configurator™ 1.5

Suresnes, le 9 juillet 2014 – Serious Factory, leader des simulateurs immersifs pour la vente et la formation, annonce la version 1.5 de son logiciel 3D Space Configurator™.

 

Serious Factory annonce la disponibilité de 3D Space Configurator™ 1.5

 

Déjà utilisé par de grands noms de l’industrie française et internationale, 3D Space Configurator™ permet de simuler et d’optimiser, de manière interactive et sans compétence technique, un aménagement d’espace architectural de toute forme ou taille, personnalisé selon les codes de la marque ou du fabricant des produits à promouvoir. Véritable outil d’aide à la vente, il apporte aux entreprises une solution simple et performante de présentation de leurs produits, dans le contexte réel de leur future implantation, afin d’accélérer la prise de décision de leurs acheteurs.

« Enrichie de nouvelles fonctionnalités qui accélèrent la phase de configuration et la transmission des données à la production, cette version 1.5 contribue à une qualification des besoins client des plus pertinentes. Ce logiciel est également un booster de cycle de vente, qui réduit progressivement le fossé entre forces commerciales et équipes de production », déclare William PERES, Président et Directeur Général de Serious Factory.

 

Parmi les nombreuses nouveautés, voici les plus importantes :

 

Un lecteur 3D temps réel pour une revue mobile

Déjà doté en version 1.4 d’un export sous forme de fichier exécutable sans installation, 3D Space Configurator™ 1.5 dispose désormais d’un lecteur des scènes configurées pour partager les projets sur toutes les plateformes mobiles et les visualiser de manière interactive en 3D temps réel.

Téléchargeable gratuitement depuis les différentes plateformes standards du marché, cette application pour tablette ou smartphone permet à l’utilisateur, une fois identifié, de naviguer librement dans la scène créée et de manipuler, mesurer et même déplacer les différents objets qui l’équipent, pour une revue des plus implicantes.

Indispensable pour les commerciaux d’une entreprise, le lecteur 3D Space Configurator™ leur permet de se différencier par une meilleure proximité avec leurs clients et une meilleure réactivité suite à leurs retours. La version mobile de 3D Space Configurator™ 1.5 apporte en effet une expérience riche, au travers de la manipulation en 3D temps réel, bien plus puissante que les exports sous forme d’images fixes proposés par les autres technologies du marché.

 

La génération semi-automatique de dessin technique

Pour les produits à multiples options de personnalisation, le configurateur d’objets intégré à 3D Space Configurator™ 1.5, permet de recréer de manière interactive toutes les variantes et cinématiques d’un produit pour mieux le positionner dans la scène 3D en cours d’aménagement.

Une amélioration substantielle a été apportée au logiciel puisqu’il est désormais possible de générer un dessin technique incluant toutes les vues d’un tel assemblage complexe, avec ses légendes associées. La nomenclature de la scène est automatiquement importée dans le cartouche du dessin technique, ainsi que toutes les informations relatives aux produits qui la constituent.

Ces informations, exportables sous format .pdf, constituent un document essentiel au commercial ainsi qu’au bureau d’études et aux ateliers qui sont en charge de la production. La génération semi-automatique du dessin technique, au fil des itérations, constitue un gain de temps conséquent pour l’ensemble de cette chaine. La fiabilité des informations transmises, malgré les diverses modifications apportées, est également une garantie importante d’efficacité.

 

L’intégration de plan AutoCad®

Afin d’accélérer la conception architecturale et de garantir la réutilisation des plans 2D existants, un outil d’import de plans réalisés sous AutoCad (fichier .dwg) a été ajouté à cette version 1.5. Une fois le plan intégré dans 3D Space Configurator™, l’échelle et les informations techniques en sont automatiquement extraites ; il devient alors possible de s’appuyer sur les tracés caractéristiques, ce qui garantit le respect des proportions et dimensions.

Se former avec le Digital Learning : un prérequis pour une relation client de qualité ?

Pour 58% des Français, la qualité de la relation client joue désormais un rôle déterminant dans l’acte d’achat (baromètre Ipsos – Steria pour l’Institut National de la relation client, février 2014).

Les enjeux pour les entreprises sont clairs : offrir un service de qualité afin de satisfaire au mieux les besoins des clients et ainsi favoriser l’acte d’achat. Mais comment atteindre l’excellence en matière de relation client ? Avez-vous pensé à une meilleure formation de vos forces de vente au moyen d’un entrainement continu en mode Digital Learning ?

 

Se former avec le Digital Learning : un prérequis pour une relation client de qualité ?

 

La qualité de la relation client : un enjeu déterminant pour les consommateurs

Selon le dernier baromètre d’Ipsos – Steria, la qualité de la relation client joue désormais un rôle déterminant dans l’acte d’achat pour 58% des Français. De plus, 72% des Français se disent prêts à payer plus pour bénéficier d’un service client de qualité. Les enjeux sont donc considérables. Malgré des efforts reconnus des entreprises en la matière, il reste encore une belle marge de manœuvre afin d’atteindre l’excellence opérationnelle.

Notons d’ailleurs que les Français reconnaissent les efforts des entreprises en matière de compétences (69%), d’efficacité (64%), d’amabilité (62%), d’écoute (59%), de disponibilité (58%) ou encore de personnalisation de la réponse (54%). Ces appréciations sont plutôt positives excepté pour la disponibilité (en-dessous de la moyenne des autres pays) et surtout pour la proactivité à devancer un besoin (seulement 49%).

 

barometre_relationclient

 

Comment mieux préparer votre force commerciale aux différentes situations de vente ?

L’acquisition des compétences sur le long terme et la mise en pratique efficace sur le terrain sont des problématiques récurrentes. Vous allez me dire : « Nous formons régulièrement nos forces de vente en sessions présentielles. Nos commerciaux sont parfaitement préparés ». C’est en effet essentiel, mais comment s’assurer, après la formation présentielle, de la bonne mise en œuvre des méthodologies enseignées ? Sans compter que le comportement de votre clientèle évolue sans cesse, influencé par une concurrence grandissante, une meilleure connaissance des différentes offres ou encore l’évolution des usages de consommation. Or, il serait trop coûteux de multiplier les sessions de formation pour aligner votre force de vente sur votre cible.

La formation continue s’avère désormais incontournable pour garantir la performance commerciale des différents acteurs de la relation client. Dans cette optique, le Digital Learning (e-learning, Serious Game, simulateurs immersifs) s’impose comme une méthode judicieuse dans votre programme de formation. La mise en pratique régulière est en effet une étape essentielle à l’acquisition pérenne des connaissances et au développement de l’expertise métier. Ainsi, terminé le phénomène d’oubli après trois jours de formation. Vos commerciaux peuvent dorénavant s’entraîner au-delà de la formation initiale afin d’être mieux préparés aux situations réelles. Un seul objectif : une meilleure satisfaction client !

 

Serious Factory et l’amélioration de la relation client

Pour répondre aux entreprises soucieuses de transformer durablement leur relation client, Serious Factory, spécialiste des simulateurs immersifs pour la formation et la vente, a conçu une solution d’accompagnement évolutive, de la formation à l’entrainement, avec suivi opérationnel : Virtual Training Suite™. Les conseillers de vente peuvent ainsi être formés aux méthodes de référence du marché (Marketing Créatique® Appliqué à la Vente, SONCAS, quatre C, etc.) de façon notamment à mieux appréhender les différentes typologies de clientèle. Utilisé en phase d’entraînement, le simulateur de formation permet à votre force de vente d’être plus rapidement opérationnelle afin de satisfaire davantage votre clientèle. Alors si vous souhaitez donner une nouvelle dimension à votre relation client, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Sources : Baromètre Ipsos – Steria pour l’Institut National de la relation client, février 2014

Digital Learning : le design au service de l’immersion et de l’interactivité

La qualité du contenu de votre programme Digital Learning est un des aspects les plus importants pour la réussite de vos formations. Mais vous devez également penser à la manière de mettre en valeur ce contenu. Découvrez les techniques créatives pour rendre attractifs vos modules et engager davantage vos apprenants.

 

Digital Learning : le design au service de l’immersion et de l’interactivitéUne conception graphique et un design attrayants et cohérents facilitent l’apprentissage des apprenants

Faites simple et clair

Comme tout projet de formation, réfléchissez en amont aux éléments de contenu et de design que vous souhaitez intégrer à votre module Digital Learning. Les éléments prévus doivent être concis, simples et facilement compréhensibles pour un maximum d’impact sur l’apprenant. Ainsi, ne surchargez pas l’interface du module avec trop de textes ou de graphiques, au risque de lasser l’apprenant et de réduire la rétention d’information.

 

Optez pour une interface uniforme

L’essentiel est la pertinence et la cohérence graphiques de votre module en fonction du sujet traité. Couleurs, polices de caractères, iconographie… vous devez disposer d’un référentiel graphique afin d’uniformiser l’ensemble du module. Soyez par exemple vigilants à l’alignement de vos textes, à la position de vos appels à l’action ou encore à la cohérence de vos arrière-plans. Ce sont des détails mais ces éléments peuvent grandement faciliter la navigation de l’apprenant et améliorer sa compréhension globale.

 

Utilisez différents média pour engager l’apprenant

Un module uniquement composé de textes et de pdf peuvent rapidement lasser vos apprenants. Avez-vous pensé à intégrer des éléments rich média à vos modules pour susciter davantage l’intérêt des apprenants ? Les vidéos, les images ou les bandes sonores peuvent ici apporter une véritable valeur ajoutée si ces derniers sont cohérents avec les objectifs d’apprentissage. N’hésitez pas à inclure ces média directement dans les scénarios afin de rattacher votre module Digital Learning à des situations réelles, par exemple.

 

Trouvez un concept innovant et attractif

Sans perdre de vue l’aspect pédagogique de votre module ou Serious Game, vous pouvez aller encore plus loin dans votre conception graphique. Afin de favoriser l’interactivité et l’immersion, vous pouvez par exemple créer un véritable univers autour de votre formation. Dans le cadre d’un Serious Game de formation des forces de vente, pensez par exemple à créer un scénario unique comme la rénovation d’une gare routière ou la vente d’un complexe hôtelier.

 

Immergez l’apprenant grâce à la 3D

Grâce à la 3D, vous pouvez créer un environnement virtuel en cohérence avec votre thématique de formation et ainsi proposer des expériences d’apprentissage interactives, au plus proche de la réalité. La puissance immersive de votre module dépend en grande partie de la crédibilité et de la qualité de vos graphismes 3D.

L’immersion 3D apporte une véritable valeur ajoutée à votre approche pédagogique. Elle sollicite en effet davantage l’attention et la participation de l’apprenant, et favorise ainsi l’assimilation des connaissances et des compétences. Grâce à la virtualisation, les possibilités de démonstration et de « prise en main » des produits sont infinies, alors que dans la réalité il est parfois coûteux voire impossible de former des collaborateurs sur des produits complexes ou en cours d’industrialisation.

La technologie a par exemple favorisé l’essor du Serious Game. Caméra 3D, moteur conversationnel, 3D stéréoscopique, réalisme de textures, simulation 3D des environnements… toutes ces innovations permettent d’abolir les limites entre monde virtuel et réalité au sein des supports de formation. Avec l’émergence des casques à réalité augmentée comme l’Oculus Rift, l’immersion devient totale et encore plus ludique. A suivre…

 

Précurseur en la matière, Serious Factory a conçu le Serious Game SCA Life comme un véritable simulateur 3D qui permet aux médecins de s’entraîner à la prise en charge du syndrome coronarien aigu dans des conditions quasi réelles. Alors, si vous aussi vous souhaitez franchir le cap de la 3D pour accroître l’efficacité de vos formations, contactez nos experts qui sauront vous accompagner pour garantir le succès de votre projet, en collaboration avec des spécialistes de la pédagogie et de la simulation !

 

Source : Elearning Industry (18/04/2014)

5 nouvelles missions pour le formateur

Avec la nouvelle réforme de la formation professionnelle, le rôle du formateur évolue considérablement. Au-delà de la simple animation de sessions présentielles, il doit désormais accompagner les apprenants tout au long du processus de formation. Découvrez les 5 nouvelles missions des formateurs, à l’heure du digital.

 

5 nouvelles missions pour le formateur

 

#1 : Définition des objectifs pédagogiques

La réforme 2014 de la formation professionnelle concerne notamment l’accompagnement et le support à l’apprentissage (création du Compte Personnel de Formation – CPF, importance de la qualité de la formation, encadrement de l’entretien professionnel, etc.). Dans ce cadre, le formateur aborde le projet de formation tel un véritable coach : il analyse les besoins des apprenants, définit des objectifs précis d’apprentissage puis choisit l’approche pédagogique la plus adaptée. L’objectif est d’élaborer une formation personnalisée qui favorise l’acquisition de connaissances et le développement de compétences pérennes pour une efficacité réelle dans le monde professionnel.

 

#2 : Conception du dispositif de formation

La qualité des formations est un prérequis, que ce soit pour les organismes de formation ou les entreprises soucieuses de leur performance. Tout l’enjeu est d’adapter les formations aux problématiques métiers de l’entreprise et à l’évolution des marchés.
Le formateur joue ici un rôle essentiel dans la conception d’un déroulé pertinent de formation. Le choix des activités doit ainsi être réalisé en fonction des objectifs validés avec les apprenants et les managers.
La mission conjointe des formateurs et des managers est d’évaluer la progression des apprenants tout au long du parcours d’apprentissage. Ce suivi passe par l’adoption d’un système de mesure des performances. Le soutien et l’implication du formateur sont tout particulièrement importants dans le cadre d’un dispositif Digital Learning car l’apprenant ne doit pas être laissé seul face au module.

 

#3 : Choix des ressources pédagogiques

Les salariés ont davantage de liberté dans le choix des formations, grâce au CPF. Mais devant la multiplication des outils et l’émergence de formations à distance, comment choisir les modules adéquats ?
La formation présentielle reste omniprésente dans les processus de formation. Néanmoins, le blended-learning (mix entre le présentiel et le Digital Learning) ou des formations basées uniquement sur le Digital Learning entrent de plus en plus dans les pratiques des entreprises.
Face à la multiplicité des outils, le formateur doit orienter l’apprenant afin qu’il tire le meilleur parti des ressources à disposition. Pourquoi ne pas opter par exemple pour une simulation 3D ou un Serious Game afin de confronter de façon réaliste le vendeur à son client ? Le Digital Learning apporte en effet une nouvelle dimension à la formation traditionnelle comme l’immersion et l’interactivité. Reste à bien articuler les modules entre eux afin de développer les compétences des salariés sur le long terme !

 

#4 : Motivation et implication des apprenants

Afin d’engager les apprenants et suivre leur évolution, le formateur peut par exemple s’appuyer sur des outils comme les réseaux sociaux d’entreprise, des tchats, des wikis ou encore des blogs. L’objectif est de faciliter les interactions grâce aux spécificités sociales et collaboratives de ces outils.
D’autres techniques peuvent également être mises en place comme la Gamification pour impliquer davantage les apprenants. Un système de scoring ou de récompenses permet ainsi de maintenir un haut niveau de motivation, surtout dans le cadre de formation sur le long terme (Pour en savoir plus : Digital Learning : Engagez et impliquez les apprenants grâce la Gamification).
Dans le cadre du Digital Learning, un module e-learning peut également être complété par une plateforme sociale (intranet, forums,  RSE…) où les apprenants échangent et partagent leurs idées et astuces pour être plus performants dans leur métier.

 

#5 : Suivi de la progression de l’apprenant

Lors de la mise en place de programmes de formation, les entreprises s’attendent à des résultats concrets en termes de montée en compétences et d’accroissement de la performance. Afin de répondre à ses enjeux, le formateur doit utiliser des outils qui lui permettent d’évaluer les acquis des apprenants comme des relevés statistiques ou des outils de reporting, souvent intégrés dans les logiciels de formation.
D’un point de vue quantitatif, la mesure des objectifs se fait grâce aux indicateurs de performance tels que les taux et fréquences de connexion au module ou à la plateforme de formation, l’évolution des scores, le nombre de bonnes réponses, etc. Le ROI est également une métrique à prendre en compte afin de mesurer efficacement l’impact d’une formation sur le long terme. Grâce à ces éléments, le formateur pourra si besoin réorienter les apprenants vers les objectifs pédagogiques pertinents mais également certifier, habiliter…
Enfin, de manière plus personnalisée et qualitative, les entretiens de motivation et les séances de coaching peuvent compléter le dispositif de formation et ainsi limiter le taux d’abandon sur les supports de formation à distance par exemple.

 

Alors si vous aussi vous souhaitez prendre le virage du numérique pour mettre en place des formations efficaces et qualifiantes, n’hésitez pas à faire appel à notre équipe de spécialistes.

Interview Gamification de William PERES : répondre aux enjeux métiers avec les Serious Games

Communiquer, former, recruter, fidéliser… la Gamification est un processus innovant et efficace qui répond à de nombreux besoins. William PERES, Président et Directeur Général de Serious Factory, fait le point sur les avantages des Serious Games dans le numéro d’avril 2014 du magazine I-entreprise.

Interview Gamification de William PERES : répondre aux enjeux métiers avec les Serious Games

Un marché de la Gamification en pleine croissance

Avec l’évolution constante des technologies et des mises en application éprouvées, la tendance Gamification se confirme et s’intensifie. Ce marché représente aujourd’hui 242 millions de dollars dans le monde, avec une prévision de 2,8 milliards de dollars en 2016 (Cabinet M2 Research, San Diego). Et en 2014, plus de 70% des entreprises dominant le marché mondial auront au moins une application de gamification (Source Gartner). De plus, d’ici quatre ans, les experts prévoient une croissance de 70% du secteur.

Un fort potentiel pour les entreprises

Les solutions de Gamification répondent à de nombreux objectifs métiers et offrent de très bons retours sur investissement, dans le cadre d’une formation professionnelle par exemple. Mais les entreprises pensent souvent à tort que le coût des applications de Gamification est très élevé et que celles-ci sont uniquement réservées aux entreprises du CAC 40. William PERES précise que « le coût dépend de la typologie de développement, qui n’est pas nécessairement surdimensionnée dès lors que l’on a bien défini son besoin au préalable ».

Des avantages multiples

Les solutions de Gamification permettent de promouvoir sa marque et de booster l’engagement de ses cibles lorsqu’il s’agit de jeux publicitaires (advergames). Mais ce n’est pas tout. Les Serious Games, combinant pédagogie et aspect ludique, ont pour vocation de former les collaborateurs. Leur utilisation est particulièrement pertinente et efficace dans le cadre de la formation d’équipes depuis l’étranger et permet ainsi de diminuer les frais de déplacement.

Une gamification innovante qui permet de valider les acquis des apprenants

L’enjeu des Serious Games est la validation des acquis sur le long terme. L’innovation technologique entre ici au service de la pédagogie. Dans ce sens, Serious Factory a développé le Serious Game SCA Life pour la formation des médecins. Bien plus développé que de simples solutions de type BD ou QCM animés, ce jeu sérieux intègre « un moteur conversationnel qui permet à la personne formée de questionner le patient et de répondre par les gestes ou les réflexes médicaux adéquats pour les prendre en charge ».

Expert de la simulation en 3D temps réel, Serious Factory se distingue sur le marché des Serious Games en mettant l’immersion et l’interactivité au service d’une formation pérenne. Ainsi, Serious Factory a lancé Virtual Training Suite™ qui permet de former les personnes en charge de la relation client. « Concrètement, ces derniers peuvent interagir, via un avatar, avec un client qui demande des renseignements pour tel ou tel produit. Comme dans la vie réelle, le vendeur fait face à l’impatience des clients, à leurs questions, et à leur humeur. Les forces de vente peuvent ainsi pratiquer, en plus des sessions en présentiel, afin de mieux assimiler et perfectionner leurs compétences », souligne William PERES.

Pour une efficacité avérée…

Plus d’1 million de téléchargement pour le jeu mobile Renault Trucks Eco Fuel Driving ! Ce jeu propose de sensibiliser les joueurs à l’éco-conduite et prouve bien le succès de ce type d’application. Pour ce jeu, un simulateur 3D a été développé. Après l’avoir essayé, les joueurs ont été bluffés par le réalisme du jeu et les sensations de conduite.

Côté perspectives d’avenir, Serious Factory s’engage pour encore plus de réalisme et d’interactivité pour ses solutions. L’expert du Serious Game souhaite « renforcer les relations entre les avatars, les objets et les environnements dans les jeux, afin de se rapprocher encore plus des conditions de la vie réelle ».

Source : I-entreprise (numéro d’avril 2014)

Digital Learning : Engagez et impliquez les apprenants grâce la Gamification

Comment impliquer et engager davantage vos apprenants dans vos programmes de formation à distance ? Gameplay et scénarios ludiques, système de scoring et badges, récompenses attractives, dimension collaborative et sociale… découvrez les techniques pour une gamification réussie de vos formations Digital Learning.

 Digital Learning : Engagez et impliquez les apprenants grâce la Gamification

Privilégiez un gameplay et des scénarios réalistes et ludiques

Un dispositif  Digital Learning (module e-learning, Serious Game…) efficace et pertinent nécessite un fort degré de réalisme et une ergonomie adaptée. Dans ce cadre, la Gamification joue un rôle important dans l’engagement et l’implication de l’apprenant.

Une bonne stratégie de game design doit correspondre aux objectifs de formation de l’entreprise. Mais pour cela, il s’agit de trouver un équilibre entre ergonomie et réalisme de l’environnement afin de mettre en valeur l’aspect pédagogique. Par exemple, l’animation des décors et des personnages participent fortement au dynamisme de l’interface et facilite l’acquisition des savoirs. Dans ce cadre, la 3D temps réel est un atout majeur pour créer plus d’immersion et d’interactivité, contrairement à des interfaces graphiques figées qui peuvent lasser l’apprenant. D’autres éléments comme la bande sonore sont également à soigner afin d’immerger davantage l’apprenant dans l’environnement du module ou du Serious Game.

 

Intégrez un système de scoring motivant et engageant

Dans une stratégie Digital Learning, les apprenants ne terminent pas forcément les modules et s’arrêtent souvent en chemin. Afin d’impliquer davantage l’apprenant, il convient d’y intégrer un système de scoring motivant. Celui-ci peut se traduire par un système de points classique gagnés en fonction des bonnes réponses à des quiz ou selon la manière de mener un entretien (vente, entretien d’évaluation, etc.) avec un avatar.

Mais cela peut aller plus loin avec un système de badges intégré au module ou au Serious Game. Issu du monde du jeu vidéo et compris par la génération Y, un dispositif de badges permet d’entretenir la motivation du joueur tout au long de son parcours pédagogique. Plus l’apprenant passe de temps sur le module, effectue des actions diverses (échanges sur la plateforme, téléchargement de documents…), plus il débloquera de badges. Fondé sur le principe de la Gamification, le taux d’abandon est réduit significativement avec ce type de dispositif, qui permet en outre de valoriser l’apprenant vis-à-vis de ses collaborateurs.

Néanmoins, il s’agit d’utiliser le badging avec précaution. Les badges doivent reconnaître des capacités et des rôles au sein de la communauté, bien plus qu’un simple niveau à atteindre. Il ne s’agit pas ici de tomber dans la compétition à tout prix mais bien de servir la pédagogie en favorisant l’engagement dans l’apprentissage.

 

Proposez des récompenses attractives à vos collaborateurs

Ce qui compte ici ce n’est pas tant la récompense en elle-même, (même si celle-ci doit être suffisamment attractive) mais la motivation de l’apprenant à l’atteindre. En effet, la récompense doit être désirée et doit apporter quelque chose de nouveau et d’inhabituel pour les apprenants. Pensez à favoriser le sentiment de maîtrise et d’auto-accomplissement dans le module ou le jeu sérieux. Proposez pour cela des tâches devant être accomplies grâce à des choix de plus en plus complexes, dans des contextes au plus proche de situations réelles.

Bien entendu, vous pouvez offrir aux apprenants des récompenses virtuelles, mais des récompenses tangibles et utilisables dans le monde réel peuvent bien être tout aussi motivantes. Dans le cadre de formations spécifiques sur un produit, vous pouvez proposer par exemple des avantages et des cadeaux en relation avec le produit concerné. Pensez également à introduire un concours entre les collaborateurs afin de favoriser l’implication, particulièrement efficace et intéressant pour les formations de force de vente.

 

Jouez sur la dimension sociale

Le module e-learning ou le Serious Game peuvent également être complétés par une plateforme sociale (intranet, forums,  RSE…) où les apprenants peuvent échanger et partager leurs idées et astuces pour être plus performants dans leur métier. Inclure la dimension sociale permet ici de poursuivre l’expérience d’apprentissage au-delà du simple dispositif de formation. La notion de « feedback » doit être au cœur de la réflexion stratégique afin de ne pas laisser l’apprenant seul face aux modules pédagogiques. Et les réseaux sociaux professionnels ou internes à l’entreprise répondent parfaitement à cette problématique de « retour sur expérience ».
Des réseaux sociaux comme Yammer proposent par exemple de mettre en place un réseau interne pour une entreprise ou une communauté spécifique. L’outil intègre de nombreuses fonctionnalités (création d’événement, proposition de sondages, tchat, partage de fichiers, photos…) qui complètent pertinemment le dispositif de formation et créent une véritable dynamique et animation autour de la formation.

 

Serious Factory intègre déjà la Gamification dans ses dispositifs de formation innovante avec par exemple le Serious Game SCA Life pour la formation des médecins dans la prise en charge du syndrome coronarien aigu. Afin de rendre plus immersif et interactif le jeu sérieux, Serious Factory a recrée un environnement virtuel 3D ultra-réaliste. Le Serious Game intègre également un moteur conversationnel intelligent grâce auquel l’apprenant interagit directement avec le patient. Une expérience inédite dans le domaine médical…

 

Si vous aussi vous souhaitez bénéficier des avantages de la Gamification pour engager et impliquer davantage vos apprenants, faites appel à notre équipe de spécialistes.

Comment mesurer le ROI d’une formation Digital Learning

Le Digital Learning est une nouvelle manière d’exploiter le numérique au service de la pédagogie. Intégrer cette nouvelle dynamique pour une entreprise ou un organisme de formation, c’est reconnaître que le numérique peut la rendre plus performante, plus efficace. Mais qu’en est-il du ROI de la formation innovante ? Focus sur les indicateurs de performance à prendre en compte dans sa stratégie.

 Comment mesurer le ROI d’une formation Digital Learning

De la satisfaction des apprenants au ROI de la formation

A l’issue des formations, la satisfaction de l’apprenant est bien souvent l’indicateur privilégié pour mesurer l’efficacité de la formation. Mais qu’en est-il de l’acquisition des compétences sur le long terme ? Bien entendu, le « classique » formulaire de satisfaction et la feuille d’évaluation permettent d’avoir une idée de l’impact des sessions sur l’apprenant et d’estimer l’atteinte des objectifs. Mais cela est-il suffisant ?
L’objectif ici serait de mesurer véritablement les acquis des apprenants. Dans ce cadre, l’implication du formateur et des managers est essentiel afin d’estimer un ROE (Return on Expectations) et un ROI (Return on Investment) de la formation. Pour rappel, le ROI de la formation se calcule de la manière suivante :

Montant du ROI = Bénéfices – Coût total de la formation

Quels indicateurs choisir pour mesurer l’impact du Digital Learning ?

L’évaluation d’une formation repose traditionnellement sur le modèle de Kirkpatrick à travers 4 niveaux :
-    L’évaluation des réactions
-    L’évaluation des apprentissages
-    L’évaluation des comportements
-    L’évaluation des résultats

La pertinence de ce modèle repose sur le transfert des connaissances acquises en situation de travail. On parle désormais de « formation utile » (voir notre précédent article sur la réforme de la formation professionnelle). Mais avec l’avènement du numérique et la mise en place de stratégie Digital Learning, ce modèle s’avère dépassé. C’est pourquoi Jack Philips a introduit un cinquième niveau : le ROI. Il s’agit ici de s’assurer de la pérennité des acquis et par exemple d’estimer l’impact sur l’amélioration des ventes dans le cas des personnes en charge de la relation client. Alors quels indicateurs choisir pour évaluer les performances réelles ?

Dans le cas du Digital Learning (Serious Game, modules e-learning…), on distingue des indicateurs de performance quantitatifs et qualitatifs. D’un point de vue quantitatif, la mesure des objectifs se fait grâce aux indicateurs de performance tels que les taux et fréquences de connexion au module ou à la plateforme de formation, l’évolution des scores, le nombre de bonnes réponses, etc. Lors d’une formation sur un nouveau produit ou l’ajout de nouvelles fonctionnalités à votre offre, pensez par exemple à suivre l’évolution du CA de manière individuelle et/ou collective afin de mesurer l’efficacité de la formation sur les vendeurs.

Mais ce n’est pas tout ! Sur le plan qualitatif, des indicateurs de suivi et d’évaluation des actions doivent être mis en place durant toute la durée de la formation. Les formateurs et les managers jouent alors un rôle d’accompagnants. Pensez par exemple à ponctuer la formation de séances de coaching et d’entretiens individuels, non seulement à la fin de la formation mais aussi à la fin de chaque session. De plus, en matière d’e-learning, ne vous contentez pas uniquement du quantitatif !  Évaluez également la qualité des réponses et l’argumentaire déployé par l’apprenant. N’hésitez pas ensuite à débriefer avec l’apprenant de manière individuelle et collective des difficultés rencontrées dans le dispositif de Digital Learning.

 

Utilisez une solution logicielle adaptée

La mesure des performances de votre formation constitue un enjeu et un investissement conséquent. Afin de faciliter cette analyse, il convient d’adopter une solution logicielle adaptée permettant d’avoir des retours chiffrés mais également qualitatifs.
La quantité de données à traiter est souvent colossale dans les dispositifs de Digital Learning. La pertinence de la solution utilisée vous permettra de façon simple et efficace d’obtenir un reporting précis, nécessaire au calcul du ROI de votre formation. Assurez-vous donc que votre solution propose des rapports automatisés ou une personnalisation des tableaux de bord afin de faciliter le travail d’analyse. Mais gardez bien à l’esprit l’importance de mesurer les bons indicateurs en fonction de vos objectifs de formation. Inutile de tout mesurer sous peine de sombrer devant la quantité d’informations !

 

La récente réforme de la formation professionnelle place le salarié au cœur de la stratégie de formation et positionne le formateur en véritable coach. L’entreprise peut désormais se concentrer sur l’efficacité des formations, dans une optique de retour sur investissement.

 

Serious Factory s’inscrit parfaitement dans la nouvelle ère de la formation professionnelle avec sa solution Virtual Training Suite™. L’objectif est de miser sur un accompagnement de l’apprenant de la formation à la mise en œuvre sur le terrain, au service de l’efficience et de l’efficacité. La solution intègre également les outils de mesure statistiques utiles à l’évaluation des compétences acquises sur le long terme. Il permet à l’apprenant, aux formateurs ainsi qu’aux managers d’évaluer les objectifs de la formation et de mesurer le ROI de la formation de Digital Learning.

 

Source : E-learning Letter (27/03/2014)

Articles similaires :
-    Tout ce qu’il faut savoir sur le Digital Learning : chiffres clés, bénéfices, cas clients…
-    5 conseils pour une stratégie efficace en Digital Learning
-    Digital Learning : Décryptage du vocabulaire de la formation à distance
-    Pour une pédagogie innovante… Cap sur le Digital Learning

Réforme de la formation professionnelle : quels changements et impacts ?

La formation professionnelle change de visage avec la promulgation de la nouvelle réforme du 5 mars 2014. Nouvelle légitimité du salarié, nouveau rôle du formateur, nouvelles exigences d’efficacité pour les entreprises… Découvrez les points clés de la réforme au profit d’une formation plus pertinente et efficace.

 

Réforme de la formation professionnelle : quels changements et impacts ?

Le salarié, au cœur de la stratégie de formation

Avec cette nouvelle réforme de la formation professionnelle promulguée le 5 mars 2014, le droit pour tous à la formation ou à l’évolution professionnelle s’inscrit désormais sur le long terme. L’entretien professionnel devient en effet obligatoire tous les deux ans, complété d’une évaluation du parcours tous les six ans. Dans ce cadre, le salarié acquiert jusque 120 heures de formation sur son Compte Personnel de Formation (CPF), utilisable tout au long de sa vie professionnelle. Successeur du DIF (Droit Individuel à la Formation), le CPF permet à l’apprenant d’opter pour une formation certifiante, qualifiante ou diplômante de la branche professionnelle dont relève son entreprise. De plus, un Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) lui est proposé, mis en œuvre par des organismes comme Pôle Emploi, OPACIF, Cap Emploi, APEC, etc. Ainsi, le salarié est plus que jamais acteur de son projet de formation.

 

Le nouveau rôle de coach du formateur

Au vu de ces bouleversements, le rôle du formateur évolue considérablement. Au-delà de la simple animation de sessions présentielles, il est dorénavant accompagnateur tout au long du processus de formation. Il doit également proposer des outils complémentaires de formation aux apprenants, notamment dans le cadre de la formation à distance. Ainsi, de nouvelles missions lui sont conférées, à savoir un :

-    Accompagnement pour le choix et les outils de formation
-    Aide à l’élaboration des objectifs d’apprentissage ou de développement des compétences
-    Conseil dans le choix des activités auprès des apprenants mais également des managers
-    Orientation vers les ressources pédagogiques disponibles (plateformes e-learning, MOOC, ressources web pertinentes : blogs, vidéo learning…)
-    Aide à la planification de l’apprentissage
-    Entretien de motivation et coaching pour limiter le taux d’abandon sur les supports de formation à distance
-    Monitoring de la progression de l’apprenant et réorientation si besoin vers les objectifs pédagogiques pertinents ou pour certifier, habiliter, qualifier…

 

L’efficacité des formations du côté des entreprises

Cette nouvelle réforme pousse les acteurs du monde de la formation à proposer des programmes toujours plus qualitatifs. Ainsi, les entreprises peuvent se concentrer sur la pertinence de leurs programmes de formation en vue d’accroître leur performance.

Dans ce cadre, les formations innovantes et digitales gagnent du terrain dans une optique d’efficience à long terme. Le modèle de l’unique session présentielle sur 3 jours tend à se transformer pour garantir une acquisition durable des compétences. Ainsi, une mutation s’opère en faveur du Blended Learning par exemple, de plus en plus utilisé par les entreprises (76 % des entreprises utilisant un dispositif e-learning l’ont adopté). La combinaison du présentiel et de dispositifs Digital Learning permet à l’apprenant de s’entraîner tout au long du processus de formation : au-delà de l’apprentissage initial en session présentielle, il peut désormais développer ses compétences et connaissances grâce à des modules de formation à distance, à tout moment et en tout lieu (Mobile Learning, Social Learning, etc.).

 

Avec sa plateforme logicielle Virtual Training Suite™, Serious Factory accompagne les entreprises dans la mutation de leur stratégie de formation à la relation client. Cette solution intègre différents outils complémentaires pour répondre à tous les acteurs du processus d’apprentissage. Pour l’apprenant, la solution intègre le Serious Game comme outil d’entraînement efficace et pertinent. Du point de vue du formateur, la plateforme permet l’accompagnement des apprenants grâce à un support d’animation intégrée permettant le suivi de l’acquisition des compétences. De plus, le formateur dispose d’un logiciel administrable de pilotage de supports de cours qu’il peut commander au moyen d’une tablette tactile, pour plus de dynamisme.

 

Sources : Uniformation (19/03/2014), L’Express – L’entreprise (27/02/2014), E-learning Letter

Interview de William PERES : Améliorez vos ventes grâce à la virtualisation et la projection 3D

Bien présent au salon Stratégie Clients 2014 qui s’est déroulé du 8 au 10 avril 2014, William PERES, Président et Directeur Général de Serious Factory, était au micro de Techtoc.tv pour présenter ses logiciels de formation et outils d’aide à la vente en 3D.

 

William PERES, au micro de Frédéric BASCUNANA (Techtoc.tv), pour parler de l’amélioration des ventes grâce à la 3D

La 3D dans tous ses états

« Faire de la 3D pour faire de la 3D ne sert à rien », souligne avant tout William PERES. La 3D est très intéressante pour véhiculer d’autres choses que des mots. Simuler un comportement, une situation comme dans la vraie vie, représenter des produits complexes… les utilisations d’un point de vue client sont nombreuses.

La philosophie de Serious Factory est d’utiliser la 3D sous toutes ses formes et dans différents média, en fonction des problématiques clients rencontrées. Le spécialiste des logiciels 3D intègre tout aussi bien la technologie 3D sur tablettes numériques, smartphones, web ou encore de manière holographique.

 

Quelle pertinence entre la 3D et la réalité augmentée ?

La réalité augmentée intègre la 3D pour donner du relief, de l’animation ou de l’information, pour des produits par exemple. Elle permet en outre de visualiser des fonctionnements ou comprendre des mécanismes complexes. Serious Factory l’utilise pour son caractère interactif et immersif. Dans le monde de la formation par exemple, la simulation 3D avec des avatars est un excellent moyen de mieux comprendre son client, analyser ses besoins et répondre avec pertinence. Cela est tout aussi important que le produit lui-même et influence le résultat de la vente !

 

Améliorez vos ventes grâce à la simulation 3D

Serious Factory s’adresse à toutes les personnes en charge de la relation client, de l’avant-vente à l’après-vente en passant par la simulation de vente en situation réelle. D’un point de vue commercial, les logiciels de Serious Factory (Virtual Training Suite™) permettent par exemple de simuler une vente au comptoir, face à un client dont il ne connaît pas le profil. En situation d’après-vente, les situations humaines se complexifient et deux avatars peuvent interagir face à la personne en charge du support. Quelles attitudes adopter dans ce cas ? Les solutions de Serious Factory virtualisent des mises en situation réelles et permettent d’améliorer les compétences des collaborateurs face à des scénarios différents.

Au-delà de la simple 3D, William PERES, précise que « Serious Factory est véritablement entré dans l’ère de la simulation 3D au service de la relation client ». Ainsi, l’entreprise recréée des espaces virtuels pour ses clients afin, par exemple, de vérifier les analyses merchandising, les goulots d’étranglement ou encore la pertinence des têtes de gondoles dans les points de vente. L’objectif ici est d’optimiser le parcours client et par conséquent de booster les ventes.

 

Quid des KPIs et du ROI ?

« Le niveau de rétention des informations et les bons réflexes à acquérir » constituent les principaux éléments à mesurer, souligne William PERES. Pour cela, les solutions virtuelles de Serious Factory permettent de mesurer les temps de connexion, la réactivité face à une situation ou le type de phrases proposé par l’apprenant en fonction du profil client. De plus, le manager peut suivre en temps réel les résultats de l’ensemble des collaborateurs, d’une équipe en particulier ou même d’un métier précis (pôle commercial, technique, marketing…). On dépasse ici la simple signature en bas de la feuille de présence pendant la formation !

Pour conclure, William PERES souhaite mettre l’accent sur « l’efficience de l’excellence opérationnelle ». Comment peut-on améliorer la performance, la rentabilité, l’efficacité de toutes les personnes en charge de la relation client ? Tout un programme auquel Serious Factory s’efforce de répondre au quotidien grâce à ses solutions 3D pour la formation et la vente !

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les solutions virtuelles de Serious Factory, contactez notre équipe de spécialistes.

 

ITW William PERES : Améliorez vos ventes grâce à la virtualisation et la projection 3D

Page 1 of 2112345»1020...Last »