Mythe 7/10 : L’Immersive Learning, « ce n’est pas multiplateforme »

  28 juillet 2016 |  La rédaction  Actualités Immersive Learning

« Que faire de mes modules e-Learning développés en Flash ? ». Cette question est aujourd’hui la hantise des services de formation. A l’heure où, d’abord Apple et maintenant Google, annoncent vouloir bloquer ce type de contenus, les entreprises ont pris conscience de l’enjeu de proposer des modules de formation adaptables. Pour autant, l’Immersive Learning et son adaptabilité posent toujours question. Qu’en est-il vraiment ? On vous dit tout !

Aujourd’hui, les formateurs font de plus en plus appel aux tablettes numériques pour dynamiser leurs formations présentielles et proposer de nouvelles modalités d’apprentissage aux apprenants. En effet, les entreprises ont pris conscience des enjeux de disposer de modules de formation disponibles sur plusieurs plateformes, afin de s’adapter aux nouveaux usages des apprenants.

 

Alors utiliser un logiciel-auteur peut-il être une réponse à la problématique d’obsolescence ? Cela semble être le cas lorsque l’on voit de quelle façon le mobile learning et le rapid learning connaissent un succès grandissant en proposant de nouvelles opportunités de se former et de s’entraîner, n’importe où et n’importe quand ! Par ailleurs, c’est un moyen supplémentaire de limiter les coûts de formation pour l’entreprise.

 

Le développement des nouvelles technologies prend également un nouveau tournant grâce aux casques de réalité virtuelle ! Ces derniers constituent une réelle opportunité pour le monde de la formation, avec la possibilité inédite d’immerger l’apprenant au plus proche de son quotidien professionnel. Serious Factory a déjà mis en pratique cet exemple, notamment avec une simulation immersive réaliste pour former à la circulation ferroviaire et à la régulation de trafic.

 

Impatient de connaître la suite ? Notre Livre Blanc : 10 Mythes sur l’Immersive Learning n’attend que vous !