Interview Patrick GADAT : les tendances de l’innovation pédagogique dans l’éducation

  15 septembre 2017 |  La rédaction  Edtech

Innover ne suffit pas : pour qu’une innovation pédagogique se répande, il faut qu’elle s’inscrive dans une démarche de projet intégrant toutes les parties prenantes, de l’enseignant à l’apprenant en passant par le responsable de l’innovation. Pour répondre aux enjeux de l’apprentissage et du développement des compétences, Patrick GADAT, Expert Digital Learning chez Serious Factory, nous parle des nouvelles tendances de la pédagogie innovante et comment le spécialiste de ces dispositifs accompagne les acteurs de l’enseignement.

Pouvez-vous nous présenter votre actualité pour cette rentrée 2017 ?

P. Gadat : En cette rentrée 2017, la classe inversée se présente comme l’approche pédagogique qui pourrait donner un nouvel élan à l’apprentissage scolaire. Elle s’appuie notamment sur les nouvelles technologies pour tirer parti du précieux temps de classe. Dans ce contexte, les logiciels auteurs semblent particulièrement adaptés à ces problématiques. Utilisés par l’enseignant, ils permettent de préparer des situations d’apprentissage personnalisées et des mises en contexte plus interactives. Utilisés par les apprenants, ils aident à restituer et à formaliser les connaissances, puis à les transposer en compétences et en comportements.

Sans remplacer l’enseignement en face à face, les outils numériques viennent compléter l’apprentissage. Ces deux approches s’allient parfaitement afin de créer un environnement d’entraînement enrichi et stimulant pour les élèves.

Comment répondez-vous à ces enjeux ?

Serious Factory a décidé de mettre son logiciel auteur VTS Editor, logiciel de conception de simulateur d’entraînement, au service de l’éducation.

Utilisés par l’enseignant, VTS Editor permet de préparer des mises en situation concrètes pour faciliter l’apprentissage en classe et de travailler la mise en pratique des enseignements. Il donne également la possibilité d’illustrer les cours en créant facilement et rapidement de simples vidéos interactives, pouvant être utilisés comme supports de cours.

Comment en êtes-vous arrivés à développer ce logiciel ?

Les simulateurs que nous développions jusqu’à présent étaient des solutions réalisées sur mesure pour nos clients. Nous avons décidé de développer notre activité sur ce domaine en proposant un logiciel auteur qui permette à tout enseignant et même aux apprenants de concevoir leur propre simulateur d’entraînement. Destiné au concepteur pédagogique dans un premier temps, cet outil a rapidement intéressé le monde de l’éducation et tout particulièrement les écoles et les universités à la recherche de solutions pédagogiques innovantes pour améliorer l’apprentissage et la mise en pratique des connaissances.

En quoi est-il innovant et différent des autres outils pédagogiques ?

Il existe de nombreux moyens pour apprendre et acquérir de la connaissance (enseignement en classe, supports de cours, modules d’apprentissage à distance, etc.). Cependant, toutes ces solutions ne permettent pas d’acquérir les compétences, alors seulement accessibles par la pratique régulière au quotidien. Résultat : on a quasiment tout oublié quelques semaines plus tard !

Pour répondre à cette problématique, devenue un enjeu majeur afin d’assurer l’employabilité des élèves, Serious Factory développe depuis plusieurs années des simulateurs virtuels d’entrainement comportemental. Ils permettent enfin aux élèves de pratiquer les enseignements théoriques dans des situations réalistes et proches de leur quotidien, afin d’acquérir les compétences recherchées à leur sortie d’études.

Aucune société ne propose une solution équivalente à celle de Serious Factory : des simulateurs en 3D temps réel, permettant de travailler ses compétences en contexte, face à des personnages virtuels réalistes pour lesquels même la gestuelle et les émotions faciales sont perceptibles. Jusqu’à présent, il fallait de nombreuses compétences (développeurs de jeu vidéo, développeurs web, infographistes 2D et 3D, chefs de projet, concepteurs pédagogiques, game designers, animateurs, directeur artistique, statisticiens, etc.) pour concevoir de tels simulateurs. Même si les Serious Games étaient déjà identifiés depuis longtemps comme le meilleur complément digital au présentiel pour pratiquer, très peu d’enseignants osaient s’aventurer dans de tels projets ou dans des dispositifs pédagogiques innovants pour animer leur classe. Avec VTS Editor, ce n’est plus bloquant, et ces usages sont désormais pertinents pour dynamiser les cours et répondre aux enjeux de la classe inversée.
educ_visu_flipped_classroom_blog

Mais n’est-ce pas trop complexe pour être utilisé par les professeurs qui disposent de peu de temps ?

Nous avons en effet intégré cette dimension de temps et d’appropriation dans notre réflexion. A l’aide de notre logiciel auteur, tout un chacun peut concevoir une vidéo, une étude de cas, un simulateur comportemental ou toute autre mise en situation réaliste, de la plus simple à la plus complexe. Sans aucune des compétences citées précédemment, il suffira simplement d’être un minimum créatif et de maîtriser le sujet sur lequel on souhaitera former les étudiants. Cela constitue l’innovation première de notre solution, car chaque enseignant ou élève pourra s’accomplir, partager son savoir avec les autres, et ainsi faire progresser le groupe dans son ensemble.

Dans ce logiciel, la seule limite est l’imagination des concepteurs. L’outil auteur permet en effet de concevoir des scénarios pédagogiques variés avec la possibilité de choisir un décor, avec un ou plusieurs personnages par scène. On peut y intégrer des vidéos, des diaporamas ou encore des sons afin d’obtenir une véritable mise en situation réaliste, venant illustrer l’apprentissage. Cet outil de création est un environnement totalement ouvert qui permet aux enseignants d’avoir une totale liberté sur le contenu créé.

Quelles sont les thématiques qui peuvent être traitées ?

Grâce à VTS Editor, les professeurs peuvent créer un scénario complet reprenant les problématiques majeures des formations managériales ou commerciales par exemple. Une fois ces scénarios travaillés par les étudiants hors-classe, leur enseignant a accès à leur bilan de compétences. Une fois en cours, ce dernier pourra organiser des ateliers de travail ou des groupes de discussions afin d’analyser la compréhension de chacun.

VTS Editor peut également être utilisé par les élèves en classe pour créer des situations qui mettent en application les connaissances théoriques acquises pendant les cours. Par exemple, un étudiant apprenant au S.O.N.C.A.S (méthode classique utilisée pour mener un entretien de vente), devra restituer ses connaissances en créant en classe un scénario de vente complet, et mettant en application cette méthode de vente, grâce au logiciel.

Quels sont les facteurs clés de succès pour réussir son projet pédagogique ?

Cet outil auteur répond aux enjeux de la classe inversée et fait bénéficier aux élèves de nombreux avantages sur le plan pédagogique :

•    Disposer de nouvelles ressources à valeur ajoutée pour mieux comprendre les enseignements et s’entraîner face à des situations concrètes, vécues au quotidien ;
•    Apprendre avec plaisir ;
•    Devenir acteur de son apprentissage ;
•    Évoluer à son rythme ;
•    Favoriser la collaboration et encourager le débat autour de concepts parfois complexes ;
•    S’entraîner davantage sur les apprentissages qui posent problèmes, grâce à la mise en pratique.

Mais aussi pour les enseignants :

•    Dynamiser les sessions de cours ;
•    Avoir plus de temps pour accompagner les élèves et devenir un véritable formateur-coach ;
•    Accompagner de manière plus efficace les élèves en difficulté.

Avez-vous des exemples réussis d’usage de votre logiciel ?

Nous avons déjà évalué l’intérêt et la pertinence de notre solution auprès d’écoles telles que l’ORT France, où des professeurs d’optique ont réalisé conjointement 40 cas d’examen pour entraîner leur élèves de BTS, ou le lycée d’enseignement technologique Albert de Mun, qui a fait réaliser par des élèves de Bac Pro Commerce des mises en situations issues de leur expérience. D’autres écoles ont également franchi le pas comme Audencia Business School, ou encore l’université Paris Descartes.
Vente_TraiterObjections_blog

Mise en situation de réunion où l’apprenant doit réussir à répondre aux objections de sa cliente

Que pouvons-nous vous souhaiter pour la suite ?

Nous espérons démocratiser cette approche pour rendre accessible l’innovation pédagogique au plus grand nombre d’apprenants dans l’éducation. Tout aussi innovant pour les enseignants que pour les élèves, nous pensons que ce logiciel est l’avenir de l’apprentissage actif où chacun peut s’épanouir, collaborer et partager ses connaissances pour faire avancer le groupe vers une maîtrise durable des savoirs.

Découvrez notre logiciel auteur consacré à l’innovation pédagogique…