Transformer les pratiques pédagogiques : Illustration avec la classe inversée/renversée

  6 novembre 2018 |  La rédaction  Edtech

La technologie transforme nos usages et nos méthodes d’apprentissages. De nouveaux usages trouvent aujourd’hui leur place dans l’école. Dans un monde où les élèves sont de plus en plus connectés, l’enseignement déploie de nouvelles démarches pédagogiques pour renforcer l’échange entre enseignants et élèves, et favoriser un accompagnement personnalisé.
Cet article détaille deux modèles d’apprentissages qui ont déjà fait leurs preuves dans les écoles, et que Serious Factory a eu l’occasion de déployer avec ses partenaires : La classe inversée et la classe renversée.

La classe inversée : une opportunité pour mettre en pratique l’enseignement théorique

Le principe de la classe inversée est de réaliser l’apprentissage de la théorie ou les mises en situation en dehors de la classe. L’élève peut ainsi travailler à son rythme, réécouter, se tromper, recommencer et prendre des notes. Lors de la séance présentielle en cours, l’enseignant ne se positionne plus en tant que répétiteur, mais comme un coach qui se concentre sur les problèmes rencontrés par chaque apprenant et fait la synthèse des connaissances acquises.
 

Un enseignement interactif et personnalisé pour les élèves

L’apprenant gagne également en compétence, grâce aux simulations et aux mises en situations qui lui sont proposées hors de la classe. Prenons l’exemple d’un cours de vente en classe inversée. Avant le cours, l’élève doit jouer plusieurs scénarios de vente avec des clients différents. Il va rencontrer des difficultés qu’il ne sera pas forcément en mesure de résoudre lors de ces simulations. En classe, il va en faire part au professeur qui va alors expliquer ou réexpliquer la méthode de vente ou les règles de savoir-être. Cette démarche permet aussi de créer des débats, d’échanger autour des bonnes pratiques et de remettre en contexte des situations vécues lors de stages de vente par exemple. Grâce au Digital Learning, les apprenants pourront ainsi s’entraîner face à des clients virtuels et être mieux préparés aux situations qu’ils rencontreront dans leur vie professionnelle.
 

Un équipement scolaire connecté pour tous

Pour mettre en place ces méthodologies, il est nécessaire de disposer d’une bonne infrastructure informatique dans les établissements. L’équipement matériel conditionne l’efficacité des cours digitaux et des exercices de simulation. La transformation des pratiques pédagogiques nécessite un environnement scolaire numérique, pour s’assurer que les élèves disposent des moyens indispensables pour s’engager, participer et progresser sereinement dans leur apprentissage.

Les espaces numériques ainsi que les initiatives comme les lycées 100% numériques d’Ile-de-France participent au développement de ces approches. Serious Factory est par exemple partenaire de ce dispositif en mettant à disposition son logiciel auteur VTS Editor pour permettre aux enseignants de produire des simulateurs dans des domaines très variés (connaître le centre de documentation, développer une culture de développement durable…).
 

La classe renversée : quand l’élève devient acteur de son enseignement

Pour aller plus loin, certaines écoles ont mis en place la méthode pédagogique dite renversée. Les élèves construisent par eux-mêmes des supports de cours en collaboration avec les enseignants. Ces simulateurs sont ensuite utilisés par d’autres élèves, ou font l’objet d’une synthèse pour réaliser un scénario générique. Tout le monde s’y retrouve et y prend même du plaisir : les étudiants apprennent différemment et en groupe, et prennent la responsabilité de produire un contenu pédagogique qui sera utilisé par leurs pairs. Les enseignants, quant à eux, restent au cœur du dispositif pour encadrer les travaux et jouer un véritable rôle d’animateur, de coordinateur et de coach.

Avec le Digital Learning, cette approche va se développer rapidement, car les élèves vont être amenés à créer des dispositifs selon leur propre expérience et ainsi partager leurs bonnes pratiques.  Ce type de méthode contribue à un meilleur travail en équipe dans des projets communs. Ces aptitudes, dont font partie les soft skills, sont considérés comme essentielles en milieu professionnel et pourront être réutilisées dans le monde du travail.

Afin de permettre la mise en place de ces deux méthodologies pédagogiques, Serious Factory accompagne le secteur de l’enseignement par des solutions innovantes, et notamment sa solution logicielle Virtual Training Suite.

Pour en savoir plus, téléchargez gratuitement VTS Editor pour concevoir vos premiers supports de cours :

telecharger_vts